Chourouck Hriech

le papillon posé sur la cloche du temple endormi,

Exposition personnelle Chourouk Hriech

Jelena Pachtner

Innocent Living, Agnes Martin 1999. Dia Art Foundation; Partial gift, Lannan Foundation 2013. © Agnes Martin/Artists Rights Society (ARS), New York.

Sara Badr Schmidt

Once upon a time they said press star to cross the moon and the world was free, Sara Badr Schmidt

Sutapa Biswas

Image tirée de la vidéo Birdsong, Sutapa Biswas, 2004

Nathalie Zaquin-Boulakia

Borderless, Sara Badr Schmidt

Natalia Fuller

Hands and horse skull, Alfred Stieglitz

Marianne Cofel

Les Enfants Gâtés, Marianne Cofel

Natalie Seroussi

Séparation, Clara Feder (Le Monde)

Danielle van Zadelhoff

Lost, Danielle van Zadelhoff

Jo Dennis

Drawing of a truck, Hache

Sam Hacking

Cormoran Huppé

Yoyo Maeght

Blue Dream, Aki Kuroda

Sonia Fitoussi

Oeil,Clara Feder

Isabel de Vasconcellos

Ouroboros

Anne-Pierre d'Albis

Enluminure, Hildegarde de Bingen

 

Marie-Claire Rubinstein

Trois points d'exclamation, Clara Feder

Anne-Sarah Bénichou

Une citation extraite de Gargantua, Rabelais.

Julie K. Chun

Bosquet de bambous dans la brume et la pluie, Guan Daosheng

 

Isabelle van den Eynde

Emperor's New Dress, Ramin Haerizadeh

Isadora Bourdeaux-Maurin

Yakena, le regard d'Hélianthe, Isadora Bourdeaux-Maurin

Hélianthe Bourdeaux-Maurin

Solidarité, Clara Feder

Ofra Grinfeder

Morador de Rua, Ofra Grinfeder

Bettie Nin

L'Envol d'un mur de séparation, Bettie Nin

Myriam Ullens

Mimi Fondation

Agnès Monplaisir

Brésil

Isabelle des Ligneris

La porte du potager

Jeanne Susplugas

Flying House, Jeanne Susplugas

Black Eye, Sally Mann

Marie-Hélène Grinfeder

La Jeune fille à la perle, Vermeer

Clara Feder

Blank

 

 

Please reload

> Chourouk nous accompagne dans notre jardin intérieur pour que fleurisse un monde meilleur.

> Jelena a choisi une oeuvre d'Agnes Martin, pour nous parler des émotions et des sentiments, dont l'Amour, qui pourrait à ses yeux changer le monde. 

> Sara a choisi l'une de ses oeuvre pour dénoncer la places des religions dans nos sociétés et promouvoir la Tolérance.

> Sutapa a choisi l’image de son fils, tirée de sa vidéo « Birdsong », pour nous offrir sa vision poétique d’un monde meilleur vu à travers les yeux d’un enfant. 

> Nathalie a choisi une photo de la série « Borderless » de Sara Badr Schmidt pour illustrer un monde sans les frontières que se créent les hommes.

> Natalia a choisi une photo de Stieglitz de Georgia O'Keeffe pour parler de la nécessaire collaboration entre hommes et femmes artistes.

> Marianne a choisi une de ses oeuvres car pour elle, le monde a besoin d'être vu à travers le regard des femmes pour que la violence diminue.

> Natalie a choisi cette image pour nous transmettre sa vision poétique d’un monde de communication et de tolérance.

> Danielle a choisi sa photographie Lost car la clé pour un monde meilleur se trouve à l'intérieur de nous-même.

 

 

 

 

 

 

 

 

> Jo a choisi le dessin de Hache pour souligner l'importance de la simplicité et l'honnêteté dans la creation artistique.

 

 

 

 

 

 

 

 

> Sam a choisi l'image d'un Cormoran Huppé, le logo de son club d'art, parce que elle rêve que les artistes s'unissent, collaborent et prennent le contrôle sur leurs expositions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

> Yoyo a choisi Blue Dream de Aki Kuroda parce que chacun doit suivre ses rêves, ou son rêve.

 

 

 

 

 

 

 



 

> Sonia a choisi l'image d'un oeil pour que chacun puisse bénéficier du regard bienveillant de l’autre.

> Isabel a choisi un ouroboros pour signifier l'éternel recommencement de la vie et les opportunités créatives

> Anne-Pierre a choisi une representation de vision de Hildegarde de Bingen pour souligner l'importance de la naïveté et de l'ouverture au monde.

 

 

 

> Emmanuelle a choisi le cosmos parce que nous faisons tous partie du système stellaire et c’est à travers l’art que nous pouvons nous reconnecter avec nous-mêmes.

> Marie-Claire a choisi des points d'exclamation pour mettre en évidence la nécessité d'un véritable engagement des gens vis-à-vis de l'art.

 

> Anne-Sarah envisage l'humour comme l'art : une manière de mettre une distance entre soi et le monde pour plus d'intelligence.

 

 

 

> Julie a choisi un tableau de la peintre chinoise Guan Daosheng, afin de valoriser les femmes artistes.

 

 

 

 

> Isabelle a choisi un collage de Haerizadeh, technique qui symbolise son rêve de pluralité des cultures

 

> Isadora a choisi une photographie qu'elle a prise de sa soeur, en référence à notre perception de l'art et du regard que nous portons sur lui.

 

 

 

> Hélianthe a choisi une photographie de sa main tenant celle de sa soeur - un symbole de solidarité féminine.

 

 

 

 

> Ofra a choisi un tableau qu'elle a fait d'un sans-abri. Elle rêve que l'éducation enrichisse le Brésil.

 

 

 

 

> Bettie a choisi son oeuvre qui symbolise la liberté authentique.

 

 

 

 

 

 

> Myriam a choisi la Mimi Fondation : elle aspire à plus de bien-être pour les femmes malades.

 

 

 

 

> Agnès a choisi le drapeau du Brésil, qui représente une terre d'opportunités et d'avenir.

 

 

 

 

> Isabelle rêve de la porte du potager de sa maison familiale - un symbole de sa volonté de cultiver l'art.

 

 

 

 

> Jeanne a choisi Flying House, un dessin qui évoque sa volonté pour que chacun ait un cocon.

 

 

 

 

 

> Melissa a choisi une photographie qui symbolise la voix de l'enfance.

 

 

 

 

> Marie-Hélène a choisi ce tableau de Vermeer pour évoquer la vie, indissociable de l'art.

> La valise vierge de Clara symbolise le départ vers un voyage inconnu, la page blanche qui va permettre aux femmes de s'exprimer.

Please reload

© 2015 Clara Feder

#dreamchainart